Trump indésirable au Royaume-Uni


trump 1

C’est un « carnaval de la contestation » qui va accueillir Donald Trump au Royaume-Uni. Des manifestations, dont la plus attendue se déroule vendredi, à Londres, seront organisées dans des dizaines de villes par une coalition d’associations.

Sur le site stoptrump.org.uk, nom de domaine sans équivoque, impossible de passer à côté du décompte qui s’affiche sur la page d’accueil, chiffres blancs sur rectangles noirs. Il égrène les jours, les heures, les minutes, jusqu’aux secondes, avant le coup d’envoi des manifestations prévues vendredi 13 juillet, au Royaume-Uni, contre la venue de Donald Trump.

L’avion du président américain a atterri à Londres jeudi, en début d’après-midi. Il s’agit de sa première visite officielle sur le sol britannique, déjà repoussée à deux reprises par crainte… de manifestations hostiles.

Donald Trump doit rencontrer Theresa May, notamment pour évoquer les liens commerciaux avec Londres, qui souhaite vivemment signer un accord de libre-échange avec Washington après le Brexit programmé pour mars 2019.

Un ballon dirigeable géant représentant un Donald Trump en couche-culotte installé à 30 mètres de haut près du Parlement, devrait flotter vendredi au-dessus de Londres.







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion