Stratégie du Président Macky Sall : le 3-1-6 perdant


macky

Au nord du pays la famine sévit, dans la capitale des dizaines de milliers de familles sont privées d’eau
depuis des mois, ailleurs ce sont les coupures intempestives d’électricité, le chômage des jeunes atteint
des sommets et les entreprises (sénégalaises bien entendu) sont étranglées par les arriérés intérieurs de l’Etat !
L’immense majorité des Sénégalais n’en peuvent plus de lui et de son régime moribond.

Mais il faut croire que le Président n’en a cure puisque l’unique dossier sur son bureau est comment assurer sa réélection en Février 2019. Pour cela il inaugure des bâtiments, s’affiche sur des posters de type nord coréen dans toute la capitale, distribue les deniers publics par millions à ses affidés dans le palais de la République transformée en siège de son parti l’Alliance Pour Rafler et équipe les forces de
sécurité intérieure de matériel dernier cri. Avec sa belle famille et sa garde rapprochée, ils mettent la dernière main à ce qu’ils appellent le 3-1-6 qui est la stratégie qui doit lui permettre de se maintenir au pouvoir.

3 étapes pour remporter les élections au 1er tour et 6 jours pour mettre le pays à genoux et faire accepter les résultats. Ce triplet magique consiste à :

1- Constituer une colossale réserve d’argent par le truchement des commissions sur les grands contrats signés avec des entreprises étrangères, la cagnotte de la CDC et les différentes caisses dites noires afin d’acheter les votes et les consciences et de financer des candidatures parasites,

2- Confisquer le processus électoral par la mise en place du procédé inique et unique au monde du parrainage (en réalité un pré-vote) sous le contrôle du très fidèle et docile ministre de l’intérieur, le tripatouillage du (des) fichier(s) électoraux, le sabotage prévu des bureaux de vote identifiés comme hostiles et la rétention des cartes de millions d’électeurs,

3- Mater toute contestation en faisant appel aux forces de l’ordre (police et gendarmerie), en muselant la presse et les leaders significatifs de l’opposition qui seront privés de liberté.
Mais le Président- Ingénieur doit se souvenir que la solution d’un problème mal formulé est toujours fausse. En l’occurrence, son cercle de fidèles n’a pas tenu compte de l’état de mécontentement dans la population dont la majorité vit dans des conditions d’extrême pauvreté et surtout de l’absence d’espoir des millions de jeunes dont les plus désespérés se lancent sur les chemins mortels de l’émigration clandestine.

Ce vent de désespoir et de colère le balaiera sans aucun doute. Le peuple fera Echec à ce plan sordide et Mat pour la victoire. De toute façon le schéma tactique 3-1-6 avec 6 attaquants n’a jamais existé au football. C’est le signe d’une équipe en désespoir.

 

Par Cerno Abu Bakr
Synergie Tekki France







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion