une

C’est ce dimanche que Serigne Ousseynou Kane dénommé « Borom Xalima bi » a tenu la 9éme édition de son Thiant (action de grâce) à l’endroit de son « vénéré marabout Serigne Saliou Mbacké, au terrain de Diamalaye qui a refusé du monde pour l’occasion.

C’est en présence d’une foule immense de disciples venus de tout le Sénégal que Serigne Ousseynou Kane a célébré sa traditionnelle cérémonie de Thiant à l’endroit de son marabout Serigne Saliou Mbacké Ibn Khadimoul Moustapha, qui est à sa 9éme édition.

La matinée de cette édition dédiée au Xassida « Nourou Dareyni » a été marqué par des séances de récital du Saint Coran et des Xassaides de Cheikh Akhmadou Bamba, ainsi, 28 Corans ont été récités (28 marquant le chiffre fondateur de la ville sainte de Touba)  et le Xassida « Nourou Dareyni » a été déclamé 99 fois, sans compter la déclamation de plusieurs autres Xassaides.

La cérémonie officielle qui a eu dans l’après-midi, a enregistré la présence de familles de plusieurs dignitaires de la confrérie mouride, notamment celle de Serigne Saliou et de Serigne Fallou Mbacké, de même que le représentant du Khalif Général des Layennes, Serigne Abdoulaye Thiaw Laye qui, en à croire son représentant s’est dit fier d' »accueillir cette célébration qui se tient dans ce lieu symbolique des layenne ».

Même son de cloche chez le Grand Serigne de Dakar, Papa Ibrahima Diagne, venu rehausser de sa présence le traditionnel thiant qu’organise chaque année Serigne Ousseynou Kane et qui s’est tenu cette année dans « un lieu hautement symbolique pour les lébous, communauté à laquelle j’appartiens et les layennes ».

Le Président de la République n’était pas en reste, à la tête d’une forte délégation envoyée par le Chef de l’Etat, le Dage de la Présidence, le Ministre Abdoulaye Ndour, est revenu sur les « relations particulièrement d’amitié qui lient le Chef de l’Etat à Serigne Ousseynou Kane et qui remontent à 2002 ». ce dernier a aussi parlé du « grand rôle que joue les chefs religieux au Sénégal qui ne doit son salut qu’aux prières de ces derniers ». « Le Sénégal a une grande chance, c’est de compter en son sein parmi les meilleurs érudits du monde, et si aujourd’hui nous avons eu la chance d’échapper jusqu’à présent aux phénomènes qui touchent les autres pays voisins, c’est tout simplement à cause d’eux », a-t-il indiqué.

Serigne Ousseynou Kane, organiseur de l’événement qui a commencé ses propos avec des priéres à l’endroit du défunt Khalif général des Tidjane, Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum, récemment arraché à notre affection, avant de remercier les « familles religieuse, dignitaire spirituels et temporels, disciples, proches, parents et voisins venus honorer de leur présence cette cérémonie qui lui tient tellement à cœur », est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à organisé ses thiant annuels à l’endoit de son marabout » et tous les bienfaits que  » Serigne Saliou lui a accordé et qu’il ne cesse de dire partout mais aussi de lui rendre grâce parce que croyant au verset du Coran qui dit que celui qui ne rend pas grâce à un homme ne peut le faire à l’endroit de Dieu ». Il est aussi revenu sur ses relations avec le Président de la République qui est le « premier homme politique à avoir participer financiérement, cette année, à l’organisation de ces thiant pour lesquels il n’a jamais sollicité de l’aide à qui que ce soit pour le tenir ».

Par ailleurs, il a tout de même demander au politiciens d’éviter d’entre dans la « cage des politiciens taxés de ne jamais dire la vérité » en racontant des anecdotes allant dans ce sens, tout en remerciant le Chef de l’Etat, Macky Sall qui l’a reçu en audience il ya quelques jours.

Mounass Makoar

Voici quelques images exclusives de la cérémonie







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion