Saint-Valentin, mais que veut dire cette fête?!


amour

Le monde se prépare à célébrer l’Amour, avec un grand A, pour certains, l’esprit de cette commémoration n’est pas un secret, mais par contre, pour d’autres, comme il est souvent de coutume pour de nombreuses fêtes du calendrier chrétien, c’est par pur suivisme qu’ils s’adonnent au rythme de la fête des amoureux et même des « pas encore amoureux ».

Dans deux jours, ce sera la Saint-Valentin. Le 14 février est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux pendant laquelle les couples s’échangent des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.
Cette fête, à l’origine une coutume païenne, a été assimilée par l’Église catholique romaine par la désignation de saint Valentin comme saint patron des amoureux. Le jour de la Saint-Valentin n’aurait pas été associé avec l’amour romantique avant le haut Moyen Âge. La fête est maintenant associée plus étroitement à l’échange mutuel de « billets doux » ou de valentins illustrés de symboles tels qu’un cœur ou un Cupidon ailé.
La vie du saint que l’on célèbre le 14 février est assez mystérieuse. Valentin serait un prêtre chrétien, mort vers 270. On dit qu’il fut condamné à mort par l’empereur Claude II pour avoir consacré des mariages chrétiens dans la clandestinité. L’empereur avait interdit ces mariages en constatant que les chrétiens, une fois mariés, refusaient de s’engager dans les légions militaires pour ne pas quitter leur famille. Saint Valentin serait donc mort en défenseur de l’amour et du mariage.
En effet, en faisant de ce saint le protecteur des couples à la date du 14 février, l’Église encouragea la célébration de l’amour au moment des prémices du printemps tout en combattant la fête païenne des Lupercales qui avait lieu à la même période.

La fête des Lupercales ou la fête de la fécondité
Cette fête, liée aux origines de Rome, était une fête de purification et de fécondité, dont le rituel le plus marquant était la course des Luperques. Durant cette course, des hommes poursuivaient les femmes et les frappaient avec des lanières de peau de bouc. Les coups de lanière reçus devaient assurer aux femmes d’être fécondes et d’avoir une grossesse heureuse.
Lorsque la fête des Lupercales fut interdite en 494, il fallut la remplacer en instaurant tout à la fois une fête de la purification (la Chandeleur) et une fête de l’amour et de la fécondité (la St Valentin). On n’est cependant pas passés directement de la lanière de peau de bouc au bouquet romantique et les symboles que nous connaissons (Cupidon, les roses, le cœur) se sont surtout imposés au début du XXème siècle sur de jolies cartes colorées.

La nature aussi…
Selon la croyance populaire, l’observation de la nature désigne la date du 14 février comme le jour idéal pour roucouler. En effet, la saison des amours chez les oiseaux débuterait à cette date ! On peut alors à nouveau entendre le chant des mésanges, des merles, des rouge-gorges et des pinsons que jusque-là le froid hivernal faisait taire. Ce serait donc en prenant exemple sur les oiseaux que l’amour est d’actualité à la St Valentin : à la mi-février nous commençons déjà à attendre le début du printemps et à faire des projets pour la belle saison. Cette hausse de moral encourage les idylles, naturellement…

Une fête pour les célibataires
A celles et ceux qui sont à la recherche de l’âme sœur, ne surtout pas désespérer, cette fête est aussi la vôtre, les festivités de la St Valentin visaient précisément à donner aux jeunes célibataires l’occasion de trouver un partenaire pour la vie. Les couples ainsi formés pouvant durer le temps de la soirée ou aller jusqu’au mariage !
Le jour de la Saint-Valentin a longtemps été célébré comme étant la fête des célibataires et non des couples. Le jour de la fête, les jeunes filles célibataires se dispersaient aux alentours de leur village et se cachaient en attendant que les jeunes garçons célibataires les trouvent. À l’issue de ce cache-cache géant, les couples formés étaient amenés à se marier dans l’année. Ceci permettait de développer la démographie et stimuler l’expansion des villages.

Une fête aussi… des commerçants
Fleurs, bijoux, parfums, voyages ou séances de massage, chaque année les idées cadeaux pour la Saint Valentin ne manquent pas.
Chaque année elle donne l’occasion aux personnes en couple de témoigner leur amour réciproque par le biais d’une petite attention dans certains cas, voire d’un beau cadeau dans d’autres situations. Sauf qu’avec le temps, la Saint Valentin est devenue de plus en plus une fête commerciale comme Noël par exemple.
Une tendance à faire le jeu des commerçants, car on se creuse la tête pour acheter un cadeau à la personne que l’on aime, cadeau parfois acheté presque de façon forcée pour ne pas être moins bien que l’autre.
Mais croyez-vous que les sentiments peuvent s’acheter avec des cadeaux ? Voilà une bonne question à laquelle devraient penser les principaux concernés.

Tout de même, bonne chance aux célibataires et à nos chers amoureux à vos trousses pour éblouir  valentines et valentins.

Mounass Makoar







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion