Russie 2018 : le Sénégal sur la bonne voie


senegal-pologne

L’équipe du Sénégal de football a bien entamé sa coupe du monde en battant hier la Pologne sur la marque de 2 buts à 1. Une prouesse devant une bonne équipe polonaise, 10e mondiale, avec son attaquant vedette Lewandowski, meilleur buteur des phases qualificatives (16 buts), muselé par la charnière sénégalaise Koulibaly et Salif Sané. Le Sénégal est aussi la première nation africaine à glaner une victoire en Russie. L’Egypte (2 défaites), Le Maroc, Le Nigéria et la Tunisie ont tous été battus lors de leur entrée en lice.

Le pessimisme béat qui anime tout bon sénégalais doit de ce fait s’estomper. L’entraineur Aliou Cissé, cible privilégiée des 15 millions d’ « entraineurs » sunugalais est sorti grandi de cette rencontre : il a gagné son pari. Et surtout son premier match comme lors du Mondial 2002 contre la France (1-0). Chapeau l’artiste.

Pour battre la Pologne, les Lions de la Téranga se sont appuyés sur un collectif impressionnant. La star de l’équipe, Sadio Mané, était en mode diesel, avec un match très moyen. D’autres joueurs se sont illustrés : Mbaye Niang (1 but, élu homme du match), Ismaela Sarr, le feu-follet, la charnière centrale solide etc. ont empêché les polaks de s’empiffrer de pintes de blondes après la rencontre.

Le Japon et la Colombie ensuite

Amis mélomanes, dites surtout à notre très cher Youssou Ndour que cette fois-ci « bou fi yamon dou nekh », le Sénégal veut aller loin dans ce mondial. Notre prochain adversaire, le Japon, qui a battu la Colombie (2-1), est à prendre au sérieux. Ces nippons ni mauvais, donnés derniers de ce groupe, nourrissent aussi légitimement l’envie de se qualifier en 8e de finale dès leur second match.

La Colombie, quant à elle, a l’obligation de gagner ses deux prochains matchs, dont le dernier face au Sénégal, pour se qualifier. Autant dire que la sieste attendra pour le Lion après un repas copieux.

C. Sall







Classés dans :

Cet article a été écrit par Ajonews

Réactions

Donnez votre opinion