Show III

Absent du Sénégal depuis presque 13 ans, Ablaye Dieng, plus connu sous le nom de Laye Ananas est revenu au Sénégal après un long périple en Norvége, avec une ambition sans prétention, « faire connaître la culture sénégalaise sous toutes ses facettes ». Et cette mission, il s’y adonne corps et âme.

Laye Ananas qui se confiait au micro de ajonews a profité de la tribune qui lui a été offerte pour appeler les autorités politiques à plus aider les jeunes acteurs culturels.

« Cela fait deux ans que je forme des jeunes venus de la Casamance, ici à Dakar, aujourd’hui, ils doivent commencer à se produire et malgré les promesses reçues des autorités du ministères de la culture, rien n’a encore été fait », déplore-t-il.

Convaincu que la culture est « le meilleur vecteur pour promouvoir la destination Sénégal, mieux que tout autre secteur, mais aussi pour promouvoir la jeunesse, lutter contre l’immigration clandestine, mais aussi l’homosexualité de plus en plus grandissante das le milieu culturel sénégalais », Laye Ananas qui déplore la léthargie des autorités pour le soutien des jeunes artistes nous fait savoir que l’une des raisons qui l’ont fait revenir au Sénégal est d’œuvrer en ce sens.

Par ailleurs, il a appelé les ténors de la musique sénégalaise à « faire comme les jamaïcains en mettant en avant les jeunes talents à chaque fois qu’ils font des prestations aussi bien à l’intérieur du pays qu’à l’extérieur. Cela les aidera à se propulser et à être mieux connus ».







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion