k seba

« ARRÊTONS LE FRANC CFA ! LIBERONS KEMI ET BENTALEB ! », tel est le message du Front Anti CFA créé par l’organisation Urgences Panafricaniste et du  Front Anti APE-Anti CFA lors d’un point de presse organisé hier pour  apporter leur soutien à leur camarade Kémi Séba en détention depuis vendredi suite à une plainte de la BCEAO pour avoir brulé un billet de Franc CFA et son complice Alioune Abatalib Sow plus connu sous le nom de Bentaleb pour avoir acheté le briquet avec lequel son camarade a fait son forfait.

Les membres des deux fronts ainsi que qui ont sonné la mobilisation pendant le procès, mobilisation qui se tiendra simultanément dans plusieurs villes africaines en soutien à leurs frères activistes, ont invité tous les citoyens engagés à venir soutenir leurs camarades demain au tribunal lors de son face à face avec le juge.

Et ces derniers de menacer par la voix Guy Marius Sagna et camarades, « si jamais une décision contraire à la libération de Kémi et compagnie est dite par le juge ».

Toujours fidéles à leur revendication, les partisans Anti franc CFA persistent et clament « la monnaie Cfa est source de principales difficultés des pays qui la détiennent ».

 » 6 pays de la zone CFA sont parmi les 11 Pays les Moins Avancés » (PMA), les 4 pays dont la Cote d’Ivoire,Gabon, Cameroun et Congo, qui n’en font pas partie connaissent sans nul doute un recul démocratique. La récurrence des coups d’Etat avec une instabilité politique, économique et sociale sont le quotidien des pays du CFA qui n’a jamais été favorable à la croissance de long terme ».

Selon eux ces derniers qui demande  » la libération sans condition de nos frères Kémi Séba et Alioune Aboutalib Sow, la sortie dans les meilleurs délais du franc CFA », « ce procès sera celui du Franc CFA ».

Par Mounass Makoar







Classés dans :

Cet article a été écrit par maimouna

Réactions

Donnez votre opinion