procès khalifa

Khalifa Sall est à nouveau devant le juge depuis ce lundi. Le procès en appel du maire de Dakar et ses co-prévenus s’est ré-ouvert, ce 9 juillet, devant la Cour d’appel de Dakar. Ce, après le renvoi du mardi 5 juin dernier.

Un procés sous haute tension. Alors que déjà hier, les avocats de Khalifa Ababacar Sall avaient boudé la salle après un nouveau rejet de leurs exceptions en inconstitutionnalité, même si les avocats des receveurs percepteurs municipaux eux étaient resté.

Et que les gendarmes ont brutalisé les Journalistes de cinq organes de presse, avant de confisquer les puces de leurs caméras où ils avaient stockés les bavures commises sur les partisans de Khalifa Sall.

Pour le deuxième jour du procès, les choses ne se sont pas calmées.

À peine ouverte, l’audience est suspendue par le juge Demba Kandji, le temps pour lui « de remettre de l’ordre » suite à l’altercation qui a opposé Me Yerim Thiam et l’avocat français Alain Jackubowicz que l’ancien Bâtonnier a traité de « menteur ».

 







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion