revue-prees (1) J

En plus des nombreux problèmes que connait la presse écrite, engendrant des licenciements, des retards notés dans le paiement des salaires, pour ne citer que ceux-là, les éditeurs de presse font aujourd’hui face à la pénurie de papiers. Rendant ainsi la parution « difficile », « relevant de l’exploit ».

Ces derniers qui font face à la crise du papier journal, ont fait part de leur inquiétude, selon le journal Enquête.

Selon des journalistes de Vox Populi et Le Témoin, ces deux quotidiens sont restés trois jours sans paraître.

Au moment où certains lecteurs, « pointant du doigt le régime », font le rapprochement entre cette pénurie et l’approche des élections, le Synpics (syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal), de leur côté, dégage toute responsabilité, non sans pointer du doigt les patrons de presse.







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion