Idy-Madicke-Gakou

Les dés sont jetés pour Idrissa Seck et Madické Niang pour la prochaine présidentielle. Malick Gackou quant à lui a été recalé, sa candidature n’a pas été validée par la cour suprême.

Idrissa Seck a finalement passé l’étape des parrainages. Le candidat de Rewmi a validé les 8 signatures qui lui restaient. Selon le mandataire Ass Babacar Gueye, les 176 parrainages déposés pour le second tour ont tous été validés. Le candidat de Rewmi attend donc la publication des listes prévue le 13 janvier à partir de 00h.

De son coté, Me Madické Niang a complété avec succès son dossier de parrainage. L’information a été donnée par son mandataire Ibra Diouf Gnokhobaye au sortir de la haute juridiction. « Nous avions 6377 dossiers à régulariser. Mais tout s’est bien passé. Nous avons pu valider plus de 4000 alors qu’on cherchait 2000 », se réjouit-il.Il précise, cependant, que le plus difficile reste à faire. « On peut s’attendre à toutes les éventualités avec ce régime de Macky Sall. Ils peuvent revenir sur tout et invalider certaines candidatures. Mais aujourd’hui, rien ne s’oppose à la candidature de Me Madické Niang », ajoute M. Diouf.

Par contre, Malick Gackou est hors course pour la présidentielle de février prochain. Le dossier de parrainage du leader de la coalition de l’Espoir a définitivement été invalidé par le Conseil constitutionnel.

« Je suis au regret de vous annoncer, apres les vérifications du Conseil, qu’il m’a été attribué 52911 parrains. Ce qui est en deçà des 53 mille requis », informe Malick Gackou qui dit remercier tous ceux qui l’ont soutenu dans cette « expérience « . A noter qu’il lui restait 8888 signatures à régulariser.







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion