rifase

Le Réseau d’Initiation des Femmes et des Jeunes pour l’Autonomisation dans le Sénégal émergent et un Développement durable (Rifase) vient d’être porté sur les fonds baptismaux. L’assemblée général constitutive s’est tenue, ce weekend au quartier des mamelles, en présence de plusieurs partenaires venus leur apporter leur soutien mais aussi faire part de leur engagement à accompagner le Rifase dans son programme pour les femmes et le jeunes.

Mme Sylla, Sokhna Oumou Khairy Sy Ndiaye et ses partenaires veulent investir le terrain afin de porter le combat de l’autonomisaion des femmes et de l’emploi des jeunes, mais, « en faisant autrement que ce qui se faisait, pour des réponses efficientes et durables », a-t-elle expliqué.

Le Rifase dont « Les principes directeurs sont la culture de la solidarité, le respect des Droits humains, le développement économique des Familles et le maintien de la paix, compte « relever le défi de l’autonomisation des femmes et de l’emploi des jeunes, en procédant autrement », à en croire Mme Sylla, la présidente du réseau.

Les femmes vont bénéficier de financements mais ne se limitant pas seulement à cela, car souhaitant que « ces financements alloués à ces dernières puissent être utilisés de façon efficiente et leur permettre de sortir définitivement de la pauvreté, des formation en gestion, entreprenariat, leadership, entre autres, vont être faites aux femmes », explique Mme Sylla.

Pour les jeunes, des bourses, des possibilités d’emploi, des formations professionnelles et techniques, des formations pour l’obtention de permis, vont leur être offerts, toujours selon la présidente du Rifase.

Et pour cela, Mme Sylla ne compte pas seulement sur l’Etat pour atteindre les objectifs de son réseau, c’est séance tenante qu’elle a mis la main dans la poche pour le démarrage des activités en donnant 20 millions FCfa..

 







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion