diamé dansokho

La course pour une victoire du Président Macky Sall, au soir du 24 février n’est pas chose aisée pour ses partisans et autres souteneurs. Du moins pour ceux qui travaillent vraiment pour un second mandat du Chef de l’état, et ce, sans verser dans la politique politicienne.

C’est le cas du fondateur du mouvement Alliance Macky Encore en 2019, El Hadji Diamé Dansokho qui ne ménage aucun effort pour arriver à ses fins, « faire gagner le Président dans les axes Tamba-Touba-Thiés ». Pour cela, rien n’est assez, ni les moyens financiers, ni le temps et l’énergie pour rallier le Sénégal oriental tous les week-ends pour précher pour la chapelle marron-beige.

M. Dansokho a remis une tonne de ciment au Khalif général de Dialakoto, pour l’achévement des chantiers de la cité religieuses. Au auparavant, ce sont les jeunes de l’ASC du quartier des diakhanké de Kothiary qui se sont engagés à travailler avec lui pour la réélection du Président de la République en 2019.

Un engagement suscité par l’accompagnement sans faille du leader de AME2019, qui les soutient sur le plan financier pour la survie de leur ASC, comme le fait savoir ce jeune, Abdoulaye Diallo, membre d’une association de jeunes du quartier.

 » Si nous sommes entrés en politique, ce qu’on a jamais fait, c’est juste pour soutenir Dansokho, par le biais de notre grand frère Bathie. Et ce que nous attendons de Dansokho, cest quim nous soutiennent et nous en ferons autant pour lui », dira-t-il à l’instar de tous ses camarades qui ont parlé à sa suite.

Et « grand Bathie » de les rassurer et de lister les problèmes du quartier dont le plus pressant reste l’éclairage public des artéres du quartier.  » Je vous assure que avant les navétanes, vous aurez des maillots et des ballons. Je vous le promet et je sais que El Hadji Diamé le fera et même plus », dira-t-il à l’endroit des jeunes du quartier.







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion