lô

C’est sur sa page facebook que Abdou Khadre Lô, de la société de conseil en communication Primum Africa, a fustigé  le merchandising approximatif de la Fédération sénégalaise de football ce, à cause de l’absence de boutiques officielles de maillots du Sénégal.

Voila ce qu’il en dit…

« Je ne comprends pas que le fédération sénégalaise de football ne se soit pas assurée des points de vente (boutiques officielles) des maillots de l’équipe nationale. Mais a t-elle seulement un agent marketing?

Comment comprendre que toutes les fédé qualifiées fassent du merchandising de folie pendant le mondial et pas la nôtre?

Impossible de trouver le maillot de l’équipementier si ce n’est par le circuit parallèle et pour de la contrefaçon. Ou bien nous suffisons-nous de la manne financière reçue de la FIFA?

Si le Nigéria (200 millions d’habitants) a réussi à écouler 3 millions de maillots avant le mondial, au moins 150 000 tuniques officielles auraient pu être vendues au Sénégal (15 millions d’habitants). Et au vu de la ferveur créée par la 1ère victoire d’une équipe africaine à #Russia2018, on aurait pu exploser les ventes. Mais comme le travail formel n’a pas été fait, les maillots façon-façon (thiéré) se vendent à tous les coins de rue de Dakar, au 1/5e du prix du vrai. L’incompétence des officiels est une bénédiction pour les débrouillards et tant mieux pour eux. »







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion