IMG-20190129-WA0012

Dans sa volonté de participer au développement de la région de Kaolack, un week-end plein a été au menu.

Un premier tour au cœur de ville de la dite localité à été un franc succès avec la rencontre avec les femmes transformatrices pour un soutien de plus d’un million à l achat de leurs produits.

En perspective des collaborations en vue, Mr Baye Ciss investisseur s’est engagé à l’accompagnement de ces braves femmes.

Après le département de Kaolack cap sur Guinguinéo plus précisément à Ndour Ndour où il a été parrain du drapeau de lutte traditionnelle du village. Dans cette zone en milieu rural le parrain n’a pas hésité à répondre favorablement aux sollicitations des habitants, ainsi qu’aux doléances des notables du village.

En cela pour une demande d’accès à l’électricité il a mis à disposition des poteaux solaires pour l’eclairage publique des artères du village et un groupe électrogène.

Ayant comme soucis majeur l’émancipation de la femme, un moulin à mil a été octroyé aux femmes du village et ce fût alors au tour des jeunes d’égrener leur chapelet de doléances et un terrain de football opérationnel fût leur première préoccupation. Et en attendant de démarrer les travaux dans la semaine, un important lot d’équipements a été mis à leur disposition.

Concernant le désenclavement, le président du mouvement CAR a promis une équipe et du matériel (tracteur, gradeur…. ) pour refaire la piste Ndour Ndour-Kaolack.

Pour remercier le parrain les villageois ont baptisés une salle de classe au nom de Baye Ciss.

Selon Ibou Faye, coordonnateur du mouvement And defaar Kaolack, « leur choix de soutenir Baye Ciss est guidé par la bonté de l’homme et de sa disponibilité d’oeuvrer pour l’épanouissement des populations de manière générale et plus plus particulièrement pour le développement de Kaolack ».

Pour M. Faye, « il est rare de voir un homme investir des centaines de millions voir même des milliards pour sa localité et de participer à la valorisation de l’individu par l autonomie et le travail ».

Le mouvement And defaar Kaolack qui a ainsi renouvelé son engagement à ce dernier, tout en l’exhortant à continuer sur cette lancée, a tout de mis en garde « contre toute tentative de saboter ou essayant de mettre des bâtons dans les roues pour saper la dynamique constructive et salutaire entreprise par Monsieur Baye Ciss à des fins politiques ou crypto personnel ».







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion