mam a guey

Me Mame Adama Gueye vient de s’illustrer de manière si triste  en s’en prenant,  de manière délibérée, à Madame  la Première Dame de la République du Sénégal. Avec une haine viscérale qui caractérise sa figure d’éternel Maître chanteur, il éructe des critiques mal fondées sur l’implication de Madame Marième Faye Sall dans le dénouement heureux de la crise scolaire. Pour dire, l’avocat mal famé qui ne cesse d’investir les médias pour se faire une place au soleil, veut se faire et/ou se refaire une santé politique en s’attaquant à la Présidente de la Fondation «Servir le Sénégal». Marième Faye Sall n’a pas attendu l’arrivée de son  mari de Président de la République pour se flirter avec la politique. Elle était à l’avant-garde de tous les combats pour le raffermissement de notre Démocratie et, les archives sont là pour l’étayer. Quoi de plus normal pour cette Dame de valeur d’aider son mari dans la gestion de certains dossiers. Cet homme –là doit arrêter de cherche noise à cette femme détentrice de valeurs –refuge.

Me Mame Adama Gueye qui se définit comme Lébou pur- sang du Cap-Vert,  n’a jamais rien gagné dans la capitale sénégalaise, ne serait-ce qu’une petite Commune d’arrondissement ce, depuis,  sa participation à des élections. Il n’a jamais eu la confiance, même, de ses proches parents. L’histoire a suffisamment montré qu’il avait  ramassé une gamelle en récoltant  une  déculottée homérique en prenant part à la Présidentielle de 2007. Les chroniqueurs politiques ont bien raison  de lui place dans la corbeille des «-1%». Donc cet homme ne doit, en aucune façon, nous montrer la conduite à tenir ou qui doit gérer un dossier  qui engage  toute la nation sénégalaise.

Madame Marième Faye Sall, cette Mère Térésa à la sénégalaise, ne cesse de consentir des efforts pour aider le Président à élever le niveau de vie des populations. Elle n’est pas obnubilée parle pouvoir. Sa sainteté est absente de tout reproche. Elle vole au secours des déshérités pour leur donner d’autres raisons de vivre. Pendant les fêtes religieuses (Korité,  Tabaski, Tamkharit, Magal, Gamou, Ziarr, Pâques, etc.), elle assiste tout le monde, sans aucune coloration ethnique, politique, confrérique ou religieuse. Combien de personnes malades  ont eu à bénéficier de soutiens de cette virago ? Cette Première Dame bien de chez nous effectue des déplacements pour aller s’enquérir de l’état de santé des malades alités au niveau de nos hôpitaux. Un geste si louable ! Alors, Mame Adama Gueye a intérêt   de faire taire sa fable au point de se laisser  ridiculiser, davantage.

*Responsable politique APR à Grand-Médine( Commune de Patte d’Oie ,Dakar)







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion