idriss_deby

L’Union africaine n’a finalement pas réussi à faire plier le président tchadien, Idriss Deby, pour le transfèrement au Sénégal de Saleh Younous et Mahamat Djibrine, présumés complices de Hissène Habré, réclamés par les magistrats des chambres africaines extraordinaires. « Saleh Younous et Mahamat Djibrine dit « El Djonto » ne seront pas transférés à Dakar comme le souhaitaient les chambres africaines ».

Le Tchad a opposé aux émissaires de l’Union africaine, restés 6 jours au Tchad, le principe « Non bis in idem » qui voudrait qu’une personne ne soit pas jugée deux fois pour les mêmes faits. Et comme ils sont jugés au Tchad, ils ne peuvent donc plus être jugés, selon Ndjamena, à Dakar.




Réactions

Donnez votre opinion