Maimouna DIOUF MKR tof

En  effet, c’est  vingt cinq femmes, jeunes  et  représentants  de  la  société  civile sénégalaise,spécialisés  dans  le  domaine  de  la  gestion  des  conflits,issus de  quinze  organisations  et  réseaux  d’organisations  fortes, qui  ont  reçus leurs  attestations  de  participation  à cet atelier.

Comme  l’a  si  bien  affirmée  Madame  Woré  NDIAYE, Directrice  du  Volet  Programme  Paix et  Sécurité à  l’Institut  Gorée :  » Il ya eu  trois jours  de  synergie, trois jours  de  partage d’expérience.Il faudra  retenir  que les jeunes  femmes,hommes, et dames  ont  un  grand  rôle à jouer  dans la  gestion  des  conflits. Autant  dans  la  prévention, que  dans  la  consolidation  de  la  paix »  et  de  poursuivre :  » Il faut retenir  la  passion, qui a encouragé cette  rencontre  et  qui  a  fait  qu’à la  fin des  trois  jours. Les  jeunes, femmes  ont  pu  collaboré ensemble  et  apprendre  les  uns des  autres.

Madame  NDIAYE  de  saluer,  » toute  initiative  de  groupe, de souche et  d’origine différente, pour  les  amener  à  se  brasser  et discuter  sur  des  sujets  qu’ils  n’ont  pas  l’habitude ou  l’occasion  d’en parler. L’atelier est  une  réussite  dans  la  mesure, ou il nous a  permis  d’atteindre  nos  objectifs. D’atteindre  les  objectifs  de  synergie  d’action  des  acteurs, qui ont  maintenant une  vision  commune  par  rapport  à  comment  ils  vont  contribuer  à  la paix, à  la  sécurité  et  à  la  cohésion  sociale  du  Sénégal, ce pays que  nous  adorons tant ».

 







Classés dans :

Cet article a été écrit par maimouna

Réactions

Donnez votre opinion