elections_legislatives

La Commission nationale de recensement des votes a proclamé la victoire de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) aux législatives de dimanche, la coalition présidentielle obtenant 49,48% des suffrages exprimés pour 125 députés sur 165 au total.
Ces résultats officiels rendus publics tard dans la nuit de vendredi à samedi confirment globalement ceux des commissions départementales de vote. Ils doivent cependant être validés par le Conseil constitutionnel.
La coalition BBY a ainsi obtenu 1.663.447 voix sur 3.300.974 bulletins valablement exprimés pour un total de 3.328.325 votants, suivie de la coalition gagnante « Mankoo Wattu Senegaal », dirigée par l’ancien président Abdoulaye Wade.
Celle-ci a obtenu 549.551 voix pour 19 députés, contre 7 députés pour l’autre pôle d’opposition représenté par « Mankoo Taxawu Senegaal », qui a obtenu 387.717 voix.
Au total, 14 partis seront représentés à l’Assemblée nationale, parmi lesquels le Parti de l’unité et du rassemblement (PUR), arrivé en 4e position après cette élection avec 3 députés, suivi de « Kaddu Askan Wi » de Abdoulaye Baldé (2 députés).
Dix autres partis se partageant le plus fort reste ont obtenu chacun 1 député, à savoir le Parti pour la vérité et le développement (PVD), la coalition « Yeessal » de Modou Diagne Fada, « Bunt Bi » de Théodore Monteuil, la Convergence patriotique pour la justice et l’équité (CPJE) de Demba Diop dit « Diop Sy ».
Il y a aussi Initiative pour une politique de développement (IPD) avec Ibrahima Abou Nguette, « And Saxal Liggey » de l’ancienne ministre Aïda Mbodj, « Oser l’avenir » (Aïssata Tall Sall), « Senegal Day Dem » avec Cheikh Tidiane Gadio et « Ndawi Askan Wi » avec l’ex-inspecteur des Impôts Ousmane Sonko.



Réactions

Donnez votre opinion