macky-disc

C’est la mort dans l’âme que le Président de la République, aux côtés de son homologue Portugais lors de leur conférence de presse conjointe, dit avoir appris « la tragédie » qui a sévi cet après-midi à Médina Gounass avec une dizaine de morts, au moment où il était informé. Présentant ses condoléances à la Nation Sénégalaise, le Chef de l’Etat dit être conscient que le bilan pourrait s’alourdir au vu du nombre de blessés recensés. « On m’annonce au moment où je parle une dizaine de décès. Certainement des blessés aussi. Peut-être que le bilan pourrait évoluer ».  Il confie avoir ordonné au ministre de l’intérieur de se rendre sur place dès ce jeudi avant de signaler qu’il s’y rendra vendredi prochain.

Toutefois, il juge nécessaire de changer de fusil d’épaule et de reconsidérer les conditions de séjour des fidèles dans cette brousse où le feu et la paillote se côtoient en permanence.
« Je rappelle les mesures prises depuis 2102 pour lutter contre les incendies dans cette retraite spirituelle où les gens se retrouvent en pleine brousse, avec de la paille et aussi avec le feu. Cette cohabitation ne peut perdurer. Il nous faut prendre les mesures d’accompagnement nécessaires avec la communauté en vue d’éviter ces accidents qui sont très malheureux ».

Les dernières informations font état d’une vingtaine de morts et de quelques blessés.







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion