Le point sur l’actu du jour


revue de presse

A la Une : Dabakh, 21 ans après : le Sénégal se souvient toujours, Le Procureur spécial de la CREI veut mettre la main sur Karim Wade et ses co-inculpés, Cyber sécurité :La police démantèle un réseau de faussaires sur internet

1-Le Forum civil éclate en deux fronts : La succession de feu Mouhamadou Mbodj risque de faire voler en éclat l’une des organisations les plus crédibles de la société civile. Le Forum civil devra choisir ce week end entre Birahim Seck et Felix Sow
2-Abdoulaye Baldé perd 30 conseillers municipaux, son directeur de cabinet et ses responsables femmes, son parti décapité par Fada et Macky . Alioune Badara Ndiaye son directeur de cabinet a déclaré sur Zik fm: « Nous avons décidé de mettre un terme au compagnonnage avec le Dr Abdoulaye Baldé pour une divergence de vues »
3-Abdoul Aziz Dabakh : 21 ans après sa disparition le 14 septembre 1997, le Sénégal plus qu’orphelin de son guide, vrai régulateur de la société sénégalaise
4-Dossier judiciaire de Karim Wade : Le procureur spécial de la CREI passe à la vitesse supérieure et lance le recouvrement de l’argent du par Karim Wade et de ses co-inculpés. Les comptes bancaires de l’avocat Ciré Clédor Ly bloqués
5-Casamance : les 4 disparus de la foret de Boussoloum depuis 8 semaines sont en vie et retenus en otage par le chef rebelle Cesar Atoub Badiane, un des commandant de l’aile militaire du MFDC
6-Yeleefu malayi pour lutter contre les violences exercées contre les animaux : des sénégalais en ont marre des violences et abus exercés sur les animaux notamment les chevaux et les anes au Sénégal. Ils ont créé une association basée à Thiès pour combattre ces violences
7-Cyber sécurité : La Police arrête 5 délinquants du net. Comme promis par son nouveau DG Ousmane Sy, la division de lutte contre la cybercriminalité de la police a traqué et arrêté des nigérians qui ont arnaqué des dizaines de sénégalais pour l’établissement de faux documents et entretenu un réseau de prostitution en ligne. L’annonce a été faite par le lieutenant Mbaye Sady Diop porte-parole du ministère de l’Intérieur







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion