me gueye

En tournée politique dans le sud du pays, Mame Adama Guèye veut convaincre les populations de la pertinence de sa candidature à la présidentielle de 2019. Pour construire un Sénégal nouveau comme l’ambitionne le nom de son mouvement «Sénégal bou bess», il mise sur la lutte contre la corruption et met en cause le pouvoir qu’il accuse de surfacturation.

«Le pays a connu une mal gouvernance et une corruption jamais atteintes auparavant», indique-t-il dans le quotidien Lobservateur. «Le président Sall, ajoute-t-il, ne croit pas à la lutte contre la corruption. Depuis qu’il est à la tête de ce pays, la lutte contre la corruption n’a pas évolué d’un iota. Macky Sall n’est pas un adepte de la bonne gouvernance. La preuve, on nous a dit qu’on a commandé 1000 tracteurs à 32 milliards de francs Cfa.

Les recherches ont permis de constater que chaque tracteur ne coûte que cinq millions six cent mille francs. Le prix a été multiplié par six, voire sept. Voilà des actes de mal gouvernance caractérisée», dénonce Mame Adama Guèye dans Lobservateur. «Nous étions mobilisés contre la mal gouvernance sous Abdoulaye Wade, mais aujourd’hui, on se rend compte que cette mal gouvernance est restée chronique dans notre pays», déplore -t-il encore.







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion