pur

Le constat est unanime. Le Parti pour l’unité et du rassemblement (PUR) est la révélation des élections législatives 2017. Il a crée la surprise notamment dans les grandes villes.

En tout cas, selon les premières tendances qui sortent des urnes, la liste dirigée par le professeur El Hadj Issa Sall se positionnerait à la quatrième place derrière les ‘’grandes’’ coalitions comme Benno Bokk Yakar (BBY) avec à sa tête Mouhamed Boun Abdallah Dionne, la coalition Gagnante Wattu Seengaal dirigée par Me Abdoulaye Wade et Manko Taxawu Senegaal dont Khalifa Sall est la ‘’tête de liste’’.

« Si c’est pur, je m’engage ». Ce slogan mis en avant par ce parti dont Serigne Moustapha Sy, guide spirituel des ‘’Moustarchidine Wal Moustarchidate’’, est le président, a semblé bien marcher même si, il faut le souligner, les leaders de ce parti n’étaient pas très présents dans l’espace médiatique contrairement à d’autres responsables bien connus de la scène politique.

PUR a donc ravi la vedette aux coalitions ‘’Ndawi Askan wi’’ d’Ousmane Sonko, Yessal de Modou Diagne Fada, ‘’Joyanti’’ d’Abdoul Mbaye ou encore ‘’Osez l’avenir’’ de Me Aissata Tall Sall.







Classés dans :

Cet article a été écrit par maimouna

Réactions

Donnez votre opinion