imam-alioune-ndao7733

Suite contre-interrogatoire, Coumba Niang a apporté sa part de vérité.
« Amy Sall, la 1ère épouse était partie en Mauritanie et elle est revenue avec Matar en 2014. Au moment de la remise de l’argent fin 2014, Amina n’était pas là. C’est après beaucoup de sollicitations de la part des amis de Matar que j’ai informé Amina de l’existence de cet argent », confie-telle.

« Je suis également resté pendant 9 mois sans informer Amy Sall de l’existence de l’argent. Mais, après j’ai donné a Amy Sall un billet de 500 euros parce qu’elle avait besoin de régler un problème. Elle ne m’a pas demandé de l’argent, c’est moi qui ai pris l’initiative de lui donner les 500 euros parce que Matar m’avait dit qu’on devait subvenir à nos besoins avec cet argent », déclare Coumba Niang avant de poursuivre:
» Imam Alioune Ndao je le connais depuis que je suis enfant, à l’occasion des conférences. Mais on n’avait pas de relation particulière. Rama (Rama Ba est la nièce de la femme de l’Imam Alioune Badara Ndao ) était malade cause pour laquelle moi et Amy Sall sommes parties à Kaolack pour le voir parce que c’était une amie d’enfance et parent à Amy Sall ».

Elle ajoute: » de là, la femme de l’Imam Ndao nous a présentées à l’imam et ce dernier m’a demandé où est Matar. Je lui ai répondu qu’il a été arrêté. Il m’a rétorqué, depuis quand il est parti pour qu’on l’arrête. Je ne savais pas que la femme l’Imam Ndao était la tante de Rama Ba. Lorsque je voulais partir au Niger Imam Alioune Ndao m’avait dit de ne pas y aller. Il m’avait aussi recommandé de garder l’argent que Matar m’avait donné ».

« Matar et moi sommes mariés légalement comme l’autorise l’Islam. On ne se connaissait pas avant notre mariage, mais je n’ai jamais détecté chez lui une chose anormale. J’ai confiance en lui. Je confirme que les documents contenant des affaires terroristes ne m’appartiennent pas. Je suis toujours mariée à Matar Diokhané. Nous nous sommes mariés en 2011 à Thiaroye où on a habité que 4 mois, après on est partis à la cité Gadaye dans un appartement de deux chambres et un salon. Je suis sa deuxième femme.

sources: pressafrik







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion