cosef

Le Conseil sénégalais des femmes (COSEF) a annoncé vendredi avoir reçu une subvention de 43.088.910 francs CFA destinée à améliorer « la participation citoyenne » de 120 élus de quatre collectivités locales du département de Gossas (centre), dont des femmes pour la plupart.

Ce financement permettra au COSEF de dérouler dans ce département un programme dédié à ’’l’égalité genre dans l’exercice des droits sociaux et civils’’ et au ’’renforcement du leadership féminin’’.
Les femmes membres du conseil départemental de Gossas et des conseils municipaux de la même ville, de Ouadiour et Ndiéné Lagane sont les principales bénéficiaires de la subvention, a précisé Haby Ndoye, la responsable de la commission scientifique du COSEF.
Elle intervenait au lancement à Gossas du projet dédié à ’’l’égalité genre dans l’exercice des droits sociaux et civils’’ et au ’’renforcement du leadership féminin’’.
Cette initiative va, avec le financement reçu, ’’renforcer les capacités’’ de 120 élus du département de Gossas, dont 85 femmes, dans le domaine de la ’’participation citoyenne’’, à raison de 30 conseillers – départementaux ou municipaux – par collectivité locale, selon Mme Ndoye.
Les élus vont bénéficier d’une formation de 15 mois, sur ’’la promotion du leadership féminin’’, le but visé étant de ’’rendre plus performantes’’ les quatre collectivités locales bénéficiaires et d’arriver à ’’une meilleure participation citoyenne des femmes élues à la prise de décision’’.
’’Les femmes élues doivent porter les préoccupations des populations. Et pour y arriver, il faut qu’elles soient informées des lois qui régissent la décentralisation, connaître leurs rôles et responsabilités’’, a expliqué Haby Ndoye.
Le COSEF, soutenu financièrement par l’Assemblée de coopération pour la paix, une organisation espagnole, ne veut pas que les femmes élues prennent part aux réunions des collectivités locales sans jouer un rôle dans la prise des décisions.






Classés dans :

Cet article a été écrit par maimouna

Réactions

Donnez votre opinion