hollande

L’ancien président français s’est prononcé sur le sommet du G7 qui vient de s’achever au Canada.

Au lendemain de la fin du sommet des 7 pays les plus industrialisés, plusieurs voix se sont élevées pour condamner les actes posés par le président américain.

Une sortie de taille, celle de l’ancien président français François Hollande, qui dit ne pas comprendre le président américain.

Samedi, en partance pour Singapour où il doit rencontrer Kim Jong Un, Donald Trump a brusquement retiré son soutien au communiqué final du sommet du G 7 au Canada.

Un compromis avait pourtant été trouvé de haute lutte sur les questions commerciales quelques heures auparavant.

Les Etats-Unis ont accusé dimanche le Canada de « trahison », après le volte-face du président américain Donald Trump qui a même menacé ses alliés de droits de douanes alourdis.

Une expérience dégrisante et un peu déprimante, a déclaré dimanche la chancelière allemande, Angela Merkel.

La France, elle, estime que la coopération internationale ne peut dépendre des colères et des petits mots.

L’ancien président français, François Hollande, pour sa part, estime que le président américain ne respecte rien.

« Il ne respecte rien Donald Trump, ni les formes, ni les accords pas davantage sa parole » a-t-il déclaré.







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion