arton155312

Quinze films seront en compétition pour décrocher le ‘’Prix Ousmane Sembène’’ du Festival du cinéma africain de Khouribga (Maroc), dont la 19-ème édition est prévue du 16 au 23 juillet, annonce le site de la manifestation visité dimanche à l’Agence de Presse sénégalaise.

Le jury chargé de départager les films en compétition sera présidé par le sociologue et philosophe français Edgar Morin, précise la même source, soulignant que les œuvres sélectionnées viennent de 12 pays (Tunisie, Ethiopie, Algérie, Guinée, Egypte, Burkina Faso, Mali, Nigeria, Côte d’Ivoire, Rwanda, Bénin, Maroc).

Les autres membres du jury sont la productrice italienne Rosanna Seregni, la comédienne et actrice burkinabè Maimouna N’Diaye, la critique de cinéma tunisienne Houda El Amri, la journaliste marocaine Aïcha Akalay, le réalisateur guinéen Mama Keita et le réalisateur marocain Yassine Fennane.

Le programme de cette édition du Festival du cinéma africain de Khouribga prévoit un colloque sur le thème ‘’scénario et cinématographies africaines’’, le 17 juillet à partir de 10 heures, et des ateliers de formation à divers métiers (direction de la photographie, réalisation cinématographique, montage numérique, écriture de scénario) du 18 au 22 juillet.

Liste des films en compétition pour le Grand Prix Sembène Ousmane :

— ‘’La route d’Istanbul’’, de Rachid Bouchareb (Algérie)

— ‘’Dicta Shot (Ksar el Dahcha)’’, de Mokhtar Ladjimi (Tunisie)

— ‘’La lune est tombée’’, de Gahité Fofana (Guinée)

— ‘’Avant la cohue de l’été (Before the Summer Crowds)’’, de Mohamed Khan (Egypte)

— ‘’Fille de sa mère’’, de Carine Bado et Armel Sawadogo (Burkina Faso)

— ‘’Starve your dog (Affame ton chien)’’, de Hicham Lasri (Maroc)

— ‘’A mile in my shoes’’, de Said Khallaf (Maroc)

— ‘’Fidaa’’, de Driss Chouika (Maroc)

— ‘’Le retour du Roi’’, de Roger Nahum (Bénin-Maroc).

— ‘’L’ombre de la folie’’, de Boubakar Gakou (Mali)

— ‘’Things Of The Aimless Wanderer’’, de Kivu Ruhorahoza (Rwanda)

— ‘’Sans regret’’, de Jacques Trabi (Côte d’Ivoire)

— ‘’Mona’’, d’Anthony Abuah (Nigeria)

— ‘’Ma révolution’’, de Ramzi Ben Sliman (Tunisie)

— ‘’Lamb’’, de Yared Zelek (Ethiopie)

Le Festival du cinéma africain de Khouribga a été créé le 25 mars 1977 par la Fédération nationale des ciné-clubs du Maroc et l’Association culturelle de Khouribga. La deuxième édition est organisée six ans plus tard.

Après la sixième édition, en 1994, le Festival n’a plus lieu jusqu’en 2000. Depuis 2009, année de création de la Fondation du festival, la manifestation est devenue annuelle.







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews info

Réactions

Donnez votre opinion