Cardinal_Theodore_Adrien_Sarr

Les évêques du Sénégal ont fait face à la presse ce matin, au Foyer de charité du Cap des Biches, à l’issue de leur session nationale. Se penchant sur la situation du pays, à quelques heures de l’ouverture de la campagne électorale pour les locales 2014, ils ont dénoncé l’usage de la carte d’électeur comme monnaie d’échange.

« Les évêques invitent les filles et les fils du pays à utiliser leur carte d’électeur non comme une monnaie d’échange, mais plutôt comme un moyen de participer à la construction de leur cité, en votant librement et selon le bon choix de leur conscience », a d’abord déclaré Mgr Benjamin Ndiaye, évêque du diocèse de Kaolack et président de la conférence épiscopale. Il a pris la parole au nom des autres évêques du Sénégal, présents à ses côtés. Pour eux, il faut prendre en considération l’aspiration manifeste des populations à une vie meilleure et à un réel développement.

L’évêque de Kaolack a également exhorté, les acteurs politiques et l’ensemble des Sénégalais à promouvoir la paix et le bien commun, le respect de l’autre et de son opinion, compte tenu de l’importance des enjeux des locales 2014, au regard des réformes territoriales envisagées : « A l’approche des élections locales, les évêques lancent un vibrant appel à l’adresse de tous les acteurs de la vie politique et des citoyens. Au regard des différentes réformes prévues, ces élections présentent des enjeux  importants. Les évêques exhortent leurs concitoyens à la promotion de la paix et du bien commun, au respect de l’autre et de son opinion », a-t-il notamment lancé.

Les évêques ont ensuite invité à l’apaisement du monde scolaire et universitaire « afin qu’élèves et étudiants puissent recevoir l’éducation et la formation adéquates, qui leur permettront d’être demain des cadres capables de construire et de développer leur pays ».

Ils ont fait part, enfin, de leur souci du bien-être des populations pour appeler à une bonne organisation de la campagne agricole. Les évêque du Sénégal n’ont pas manqué de prier pour demander à Dieu, Maître du temps et des saisons, d’accorder un hivernage pluvieux et béni, avec de bonnes récoltes.

oficom







Classés dans :

Cet article a été écrit par Ajonews

Réactions

Donnez votre opinion