wahab

Militant de la première heure de l’Apr, Wahab Diéye, Coordonnateur Départementale de la COJER Nioro du Rip et membre des Forces pour l’intégrité du Pouvoir « FIPOU », est un des responsables républicains les plus en vue dans le département de Nioro. Dans un entretien exclusif accordé à notre rédaction, le jeune républicain est revenu sur les leçons tirées des dernières législatives, sur l’affaire Khalifa Sall ainsi que les perspectives de son parti dans le département de Nioro pour la prochaine présidentielle de 2019. Par ailleurs, M. Dieye n’a pas manqué de lancer un message à l’endroit du Président de la République et Président de l’Alliance pour la République (APR).                                            

Wahab Dieye, vous êtes le patron de la jeunesse républicaine de Nioro, quelle analyse faites-vous des dernières législatives?              

Tout d’abord je vous remercie de bien vouloir m’accorder cet entretien.                                                                               Pour ces dernières législatives, j’en tire essentiellement deux enseignements :

Premièrement j’affirme avec certitude que la coalition présidentielle a remporté les élections législatives dans le département grâce aux réalisations du Président de la république. D’abord avec le PUDC qui a permis l’assainissement de Nioro commune et la construction d’établissements publics sanitaires et scolaires tout au long de la national Dinguiraye – Keur Ayib. En outre avec la CMU et les bourses sociales qui ont traduit concrètement la vision du Président en matière de politique sociale dans tout le département.

Deuxièmement j’ai appris avec ces élections législatives que l’Apr doit renforcer ses bases notamment dans le département de Nioro avec des hommes surs. Car si les hommes politiques départementaux de l’APR et du Benno en général avaient bien joué leurs rôles, le département de Nioro allez obtenir encore un rang plus honorable que celui qu’il a eu sur le national.

 

Dans une de ses sorties, le Président du Conseil départemental de Nioro a demandé la libération de Khalifa Sall, qu’en pensez-vous, ainsi que l’installation de comités de libération du Maire de Dakar par les jeunes de l’opposition 

S’agissant de Malaw, nous jeunesse républicaine du département de Nioro nous exigeons qu’il soit respectueux des principes républicains qui fondent les bases de notre parti mais aussi qu’il observe les règles politiques disciplinaires qu’incarne le parti et son Président, Macky Sall.

Quant à ces jeunes de l’opposition, a priori, nous considérons en se fondant sur leurs démarches qu’ils veulent politiser une affaire de justice en cours. Et dans ce cas d’espèce il s’agit d’un administrateur de deniers publiques épinglé par un rapport de d’IGE. Alors maintenant si des jeunes s’organisent et s’enflamment dans le but d’entraver l’application de la loi sous quelques formes que se soit dans ce pays, en ce qui nous concerne, nous pensons franchement que l’Etat doit prendre entièrement ses responsabilités.

Que compte faire les jeunesses républicaines de Nioro pour rehausser l’électorat de leur département en 2019 ?                                      

Nous comptons continuer le travail de mobilisation et de massification de la COJER départementale en organisant des tournées politiques dans toutes les communes du département. Et en plus nous veillerons à ce que les différentes COJER communales du département participent activement à la prochaine campagne d’inscription sur les listes électorales. Seulement, ceci nécessité le soutien et l’appui de nos aînés et camarades responsables départementaux à l’instar du Président Malaw sow, DG Momath Ba, DG Amadou Lamine Dieng, Député Dhié Mandiaye Ba, PCA Ousmane Gueye entre autres.

Quel appel lancez-vous au président de votre parti, par ailleurs Président de la République?

Nous demandons son Excellence, le Président de république, Macky Sall de bien vouloir responsabiliser la jeunesse de Nioro avec des postes nominatifs. Cette responsabilisation nous permettra de bien nous renforcé afin de porter convenablement les combats du parti à la base. Mais elle nous permettra d’assurer une forte majorité écrasante en 2019 et même au-delà.







Classés dans :

Cet article a été écrit par maimouna

Réactions

Donnez votre opinion