doro

C’est un appel au calme et d’apaisement que le responsable politique de Mboumba, localité située dans le département de podor, a lancé aux leaders de l’opposition. Dans une déclaration faite, hier, Doro Niane a invité les opposants à «reconnaître la victoire de Macky Sall» et «répondre avec honneur à la main tendue par le président de la république». «Nous félicitons le peuple sénégalais qui a montré une fois encore une preuve de maturité.

Le 24 février passé, les sénégalais ont montré que le Sénégal est un pays de droit, par conséquent nous avons une démocratie mature et bien vivante», a d’emblée déclaré M. Niane qui souligne que la réélection de son mentor au 1er tour prouve que «le président Macky Sall est aimé par les Sénégalais». «L’opposition doit accepter non seulement les résultats issus des urnes, mais elle doit aussi accepter avec grand honneur la main tendue par le président de la République. Le Sénégal est un pays de dialogue. Certes, même s’il y a eu des erreurs auparavant, il faut savoir dépasser certaines choses et passer à d’autres pour un Sénégal émer￾gent», a tonné M. Niane, qui estime que les opposants doivent être «des gentlemen et féliciter Macky Sall». Par rapport à la confiscation du pouvoir dont parle l’opposition, le jeune responsable de Mboumba de marteler : «ils n’ont pas les arguments de leurs allégations. Depuis lors, ils disaient qu’ils allaient montrer aux sénégalais les vrais procés verbaux issus des bureaux de votes. Mais jusqu’à présent, rien n’a été déposé sur la place publique. Aujourd’hui, nous leur posons une seule question : Qu’est-ce qu’ils attendent pour le faire».

Revenant sur le résultat que son département a obtenu lors de la présidentielle, Doro Niane, qui a salué la performance de podor, a indiqué que «pendant les élections, Podor a montré qu’il est le grenier électoral du président Macky Sall. Ce travail est le fruit d’une grande collaboration des leaders du département qui ont su taire leurs problèmes crypto personnels pour se donner à fond pour la victoire de notre candidat. Aujourd’hui, tout ce que nous réclamons c’est qu’il y est à Mboumba une alternance générationnelle et bonne prise en charge des problèmes des jeunes». Par la même occasion, il estime que «maintenant, le président Sall doit prendre cela en considération et récompensé Fouta».







Classés dans :

Cet article a été écrit par Ajonews

Réactions

Donnez votre opinion