tekki

Quelles sont les parts respectives du Sénégal, de la Mauritanie , et des autres dans le partage de production du gaz naturel du  champ GTA du bloc de St Louis ? telle est la question du député Mamadou Lamine Diallo, dans sa chronique hebdomaddaire « Qestekki » du mardi passé, qui promet d’adresser une question écrite au Gouvernement.

« Pour rappel, en inaugurant le pont de l’émergence entouré  du PM et du ministre de l’énergie, Macky Sall a traité l’opposition de nulle et a demandé un débat économique.  Ce mardi, Je suis  à ma centième question sans réponse sérieuse des surdoués de la galaxie de Macky Sall.

La raison est simple. Le débat démocratique sérieux n’intéresse pas Macky Sall. Il est dans une logique d’accaparement du pouvoir pour une gouvernance rentière du pétrole. Toute sa démarche politique et économique ne vise qu’un seul but : confisquer le pouvoir pour jouir du pétrole et des ressources minérales.  Après les 3F, Fatick, Fuuta et France pour conquérir le pouvoir, il a mis en place  les 3P, PSE, Pétrole et Parrainage pour l’accaparement du pouvoir. La suite, on la devine, ce sont les 3D, Déception, Défaite, et D.

En tout état de cause, la galaxie autour de Macky Sall se glorifie de recettes gazières de 16 800 milliards de F CFA dans les trente ans à venir provenant de l’exploitation du gaz de St Louis. J’ai déjà dit que ce qui nous intéresse, ce sont les parts respectives du Sénégal, de la Mauritanie, de Kosmos, de BP, Timis Corporation, Franck Timis, Aliou Sall, etc., dans le partage de production, car au finish ce montant est dérisoire. », a-t-il écrit en première partie de sa chronique.







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion