mackysall

Suite au vote de la loi sur le parrainage, Ansoumana DIONE, Président du mouvement politique Jaamu Askan wi, le Serviteur du Peuple, candidat à la présidentielle de 2019, dit clairement, ici, à qui veut l’entendre, que c’est au peuple que le chef de l’Etat Macky Sall fera face pour cette élection en vue.

En fait, il n’aura pas d’adversaires comme le pensent certains comme la plupart des opposants sénégalais que ce même peuple a déjà eu à condamner, dont les membres du Pds, entre autres. D’ailleurs, c’est pourquoi, les populations ne sont pas sorties ce jeudi 19 avril 2018, pour combattre ce projet de loi adoptée par l’Assemblée Nationale.

En clair, le peuple a été bien cohérent dans sa démarche. Car, contrairement à cette opposition qui n’a que la rue pour manifester sa colère au Président Macky SALL, le peuple souverain, lui, sait bien utiliser sa carte d’électeur pour choisir celui qui l’aime véritablement, en 2019. Autrement dit, le meilleur candidat qu’il va porter à la Magistrature suprême, ne peut pas être issu, ni du pouvoir ni de l’opposition.

Celui-ci ne sera qu’un un simple citoyen sénégalais, notamment connu pour ses actions concrètes en sa faveur. Malheureusement, beaucoup d’acteurs de notre démocratie, n’arrivent pas, jusqu’ici, à comprendre cette réalité. Mais, il suffit tout juste de regarder ce qui s’est passé en Gambie et au Liberia pour se rendre compte de cette évidence.







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion