onusida

La communauté internationale va célébrer la  Journée internationale de lutte contre le VIH-SIDA, ce 1er Décembre, une occasion pour le Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre de rencontrer la presse afin de leur faire l’état de la lutte dans la zone et les activités prévues pour la commémoration de la journée cette année.

« Le monde s’est engagé à en finir avec l’épidémie du SIDA d’ici 2030 dans le cadre des objectifs de développement durable », a lancé Michel Sidibé, Directeur exécutif de l’ONUSIDA, dans son message de la Journée mondiale de lutte contre le Sida 2016.

Fort de cet engagement, les pays, en à croire monsieur Sidibé, ont intensifié leurs interventions dans la lutte contre le VIH-SIDA. Ce qui a donné les résultats selon lesquels plus de 18 millions de personnes sont désormais sous traitements antirétroviraux et de nombreux pays ont pour ainsi dire sur la bonne voie pour éliminer la transmission du VIH de la mère à l’enfant.

Invité ce matin à un petit –déjeuner de presse par le Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre qui se trouve à Dakar (Sénégal), les journalistes ont rencontré M. Djibril Diallo qui leur a fait part du programme de leur bureau pour la célébration de la journée de 2016.

Directeur de l’équipe d’appui de l’ONUSIDA aux régions pour l’Afrique de l’ouest et du Centre avec une expérience de plus de 30 ans dans les relations internationales et la démocratie, Dr Djibril Diallo a mené des initiatives pour la mobilisation contre le Sida au niveau mondial.

« Nous sommes heureux de célébrer la Journée mondiale du Sida cette année en sachant que les dirigeants de la Région se sont engagés pour la mise en œuvre de ce nouveau Plan qui va multiplier par trois, le nombre des personnes sous traitement VIH », a déclaré Dr Diallo, sur les documents reçus.

D’ailleurs, c’est dans le contexte de ce nouveau Plan d’urgence de traitement du VIH pour la région que la zone Afrique de l’Ouest et du Centre de l’ONUSIDA va commémorer la journée mondiale de cette année.

El Hadji Baba Maal, artiste-musicien sénégalais, venu assister à la rencontre, l’instar du collectif des artistes engagés dans la lutte contre le Sida dont la diva Coumba Gawlo Seck, Khuman, Abou Thioubalo, Demba Guissé, entre autres, a encore réitéré son engagement mais aussi celui de ces derniers à « utiliser la force de la musique pour lutter de façon efficiente à l’élimination du VIH ».

Une production musicale a été faite à cet effet par l’artiste international qui a proposé la reprise du produit, qui n’est actuellement qu’une esquisse, par tous les artistes de l’Afrique de l’Ouest et du Centre engagés dans cette lutte.

Une innovation cette année, les  célébrations de la journée mondiale auront une très forte présence sur les réseaux sociaux, mettant en lien les réseaux de jeunes et les associations de filles et jeunes femmes et l’image de la paume de la main avec une photo, un mot ou une phrase résumant les actions à faire dans le cadre du renforcement des efforts de prévention du VIH, sera utilisée.

 

Mounass Makoar







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion