A picture taken 09 March 2007 shows the rubber puppets of French candidates for the presidential elections, Segolene Royal (L), Nicolas Sarkozy (3L) and Francois Bayrou (R), next to the French president Jacques Chirac (2L), at the French TV Canal Plus in Boulogne-Billancourt, outside Paris, during the recording of the satire show "Les Guignols". "Les Guignols" is a take-off of the British satire show "Spitting Images" with political figures and celebrities portrayed by rubber puppets.     AFP PHOTO OLIVIER LABAN MATTEI        (Photo credit should read OLIVIER LABAN-MATTEI/AFP/Getty Images)

Quelques jours après que le groupe Canal+ a perdu les droits de la Ligue 1.

La fin d’une époque. La direction de Canal+ vient d’annoncer l’arrêt des « Guignols », à l’occasion d’un comité d’entreprise, ce vendredi 1er juin, d’après PureMédias et Les Jours. Une information qui a été officiellement confirmée par le groupe dans la foulée.

 Selon eux, les équipes qui travaillent sur l’émission seront convoquées dans l’après-midi pour l’officialisation de la nouvelle.

Une annonce qui intervient quelques jours après que le groupe Canal+ a perdu les droits de la Ligue 1, au profit du groupe espagnol Médiapro.

Si l’annonce sera difficile à accepter pour tous les amoureux de « l’esprit canal », elle constitue tout sauf une surprise. Trente ans après la création de ce rendez-vous devenu culte dans le paysage audiovisuel français, une nouvelle page de Canal + se tourne.

 Déjà, en juillet 2015 lors de la reprise en main de l’actionnaire principal de Canal, Vincent Bolloré, les Guingols étaient menacés. Les auteurs historiques avaient ainsi été évincés, pour faire place à une nouvelle équipe. Un plan accompagné de coupes budgétaires et surtout d’un changement de formule radical qui a vidé le programme de sa substance.






Classés dans :

Cet article a été écrit par Ajonews

Réactions

Donnez votre opinion