univ-dakar

24 heure après la mort de Mouhamadou Fallou Séne, étudiant en deuxième année de Licence à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, lors des heurts entre forces de l’ordre et les étudiants qui réclamaient leurs bourses, le monde universitaire sénégalais est sens dessus sens dessous, chacun y allant de ses moyens pour montrer leur indignation après la mort de l’étudiant.

Le ton a été donné par le syndicat des enseignants du supérieur qui ont décrété 48 heures d’arrêt de cours, après qu les étudiants de Dakar et Ziguinchor soit violemment sortis dans les rues hier juste après le drame.

Ce matin, les manifestations ont repris de plus belle.

A Dakar, les étudiants de l’UCAD ne décolèrent toujours pas. Ils ont barricadé l’Avenue Cheikh Anta Diop et les forces de l’ordre qui étaient présentes en grand nombre, sont intervenues.il s’en est suive un échange de jets de pierres et grenades lacrymogènes entre les deux camps.

A Ziguinchor, même décor, les étudiants de l’Université Assane Seck ont délogé tous les élèves des lycées et collèges pour manifester leur colère. Ils ont décidé de rejoindre le centre ville pour exprimer leur colère, brûlant des pneus sur leur route. Et la tensions était aussi vive avec des scènes de courses-poursuites entre forces de l’ordre et étudiants.

A Thiès, ils sont des centaines à descendre dans les rues pour protester contre les répressions policières dont a été victime l’étudiant Fallou Séne. Et heureusement pour eux, leur marche a été autorisée et encadrée par les forces de l’ordre.

A Diourbel où Fallou Séne est origine, les étudiants étaient dans la rue et ont fait sortir les élèves des différents établissement scolaires de faire cours, pour montrer leur colère après le décès de leur frère.

Et c’est une marée humaine constituée d’étudiants, d’élèves et de lycéens, qui a improvisé un sit-in sous bonne escorte du commissaire Bachirou Sarr et de ses hommes. Et ils ont fini par décréter un mot d’ordre de grève de 96 heures et exigent que la lumière soit faite sur la mort de leur camarade.







Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion