centenairega

La mairie de Dakar continue son opération de déguerpissement des commerçants établis sur la voie publique. Dernier site en date : les allées du Centenaire (Medina). Des heurts avec les policiers ont émaillé cette opération. Les commerçants refusent de quitter les lieux, arguant qu’ils ne veulent pas être éloignés des commerçants chinois, leurs principaux fournisseurs.
La mairie de Dakar a mis le site autrefois appelé Champ de courses — situé près du centre-ville de Dakar — à la disposition de ces commerçants, qui ont envahi, par leurs étals, les allées du Centenaire de Dakar (ex-avenue général de Gaulle).

« Il y avait ce matin (lundi 24) une protestation des commerçants. […] Les forces de l’ordre sont immédiatement venues disperser les manifestants », raconte El Hadj Malick Bèye, un riverain des allées du Centenaire.
Les commerçants ne veulent pas s’installer sur ce nouveau site dont les cantines sont jugées trop étroites. Certaines femmes montent au créneau et déclarent que cette opération va les priver de leur principale source de revenu.
La mairie de Dakar espère trouver un terrain d’entente. Les commerçants des allées, dont l’activité est corrélée à la présence des chinois, veulent s’installer sur un site pouvant les accueillir avec leurs fournisseurs.

C. Sall




Réactions

Donnez votre opinion