blinde-1

Le dossier bouclé après quatre mois d’instruction, le doyen des juges renvoie Ngaka Blindé en jugement. Pour rappel, le jeune rappeur est en prison depuis le 26 décembre 2017 pour une affaire de faux billets.

Écroué pour « falsification, contrefaçon et altération de monnaie ayant cours légal au Sénégal », le rappeur Baba Ndiaye alias Ngaka Blindé est sur la dernière ligne droite de cette affaire judiciaire qui le garde en prison depuis décembre 2017.

Alors que ses fans stressent sur la trajectoire que prendra sa vie, le bonhomme pourrait être jugé bientôt. Le dossier qui n’a pas traîné, a fini d’arpenter le chemin de l’instruction, a informé le quotidien l’Observateur.

Le doyen des juges Samba Sall, en charge du dossier, en a fini avec lui. Après l’avoir auditionné au fond, le magistrat instructeur a partagé les responsabilités, en donnant à chacun des cinq (5) mis en cause, la part qu’il a de ce gâteau empesté.

Suivant sa logique du début, le doyen a renvoyé le rappeur et son ami Talla Guèye en jugement. En détention à Reubeuss depuis trois (3) mois, ils peuvent se préparer à faire face au juge correctionnel. Et si, le procureur  enrôle le dossier, ils seront bientôt jugés.

Si Ngaka et Talla sont renvoyés, tel n’est pas le cas de Awa Ndiaye, Cheikh Sarr et Khadim Thiam, inculpés de complicité, ils avaient bénéficié d’un contrôle judiciaire. Le doyen des juge les a blanchis à grande eau.

Après avoir décortiqué le fond, il leur a accordé un non-lieu. Une aubaine pour ces jeunes qui n’avaient rien compris de cette affaire qui a failli les envoyer derrière les Barreaux.







Classés dans :

Cet article a été écrit par Ajonews

Réactions

Donnez votre opinion