barth

Le Tribunal de grande instance de Dakar a condamné jeudi le maire socialiste de Mermoz-Sacré-Cœur, Barthélémy Diaz, à deux ans de prison dont six mois ferme, pour les délits « de coups mortels, de coups et blessures volontaires et de détention illégale d’arme sans autorisation administrative ».

Selon le verdict prononcé ce jeudi, il doit payer solidairement, avec ses complices Habib Dieng et Babacar Faye, le franc symbolique de 25 millions de francs CFA aux héritiers de Ndiaga Diouf.
Ses deux complices écopent de la même peine que lui.
Samba Diouf, Cheikh Mbackiyou Sidy et Oumar Manga, poursuivis dans la même affaire, ont été condamnés à deux ans de prison ferme pour « association de malfaiteurs et rassemblement illicite ».
Ils ont cependant été relaxés pour le délit de « détention illégale d’arme sans autorisation ».
Abdoulaye Diène, qui a comparu pour les mêmes chefs de poursuite, a été relaxé.






Classés dans :

Cet article a été écrit par ajonews

Réactions

Donnez votre opinion