g20 photos ajonews

Les chefs d’Etat se sont bornés à « encourager le secteur privé » à investir dans les économies du continent pour « lutter contre la pauvreté, cause essentielle des migrations ».Le G20 s’est pour la première fois engagé, samedi 8 juillet, à soutenir l’économie africaine, dans le but de réduire l’immigration, sans se montrer pleinement à la hauteur des promesses d’Angela Merkel ni des attentes des ONG.

« Nous sommes prêts à aider les pays africains intéressés » et « encourageons le secteur privé à saisir les opportunités économiques africaines en soutenant une croissance durable et la création d’emplois », écrivent les principaux pays développés dans leur déclaration finale.

 







Classés dans :

Cet article a été écrit par maimouna

Réactions

Donnez votre opinion